»L’import et l’export de Haute Technologie ne sont pas des démarches simples, notamment en raison des réglementations liées à l’industrie de l’armement.«

Condor Salzburg, AUTRICHE

Comment nous avons vaincu le froid russe pour Audi

  1. La mission
    L’import et le renvoi d’appareils sensibles qui devaient mesurer la température de l’air et autres paramètres de chauffage dans des véhicules Audi.
  2. Le défi
    Le passage des appareils en douane nécessitait une gestion importante de documents, et les formalités import sollicitaient tout notre savoir-faire auprès des douanes et autorités russes.
  3. Notre solution
    Une préparation exhaustive de toutes les formalités de douane pour l’import puis la réexpédition. Une surveillance personnelle jusqu’à la livraison des appareils dans les mains des ingénieurs d’Audi.

Articles similaires

Comment importer une usine entière en Russie ?

Des silos de 15 mètres venus de France, des pétrins géants importés des USA, des structures de stockage et de convoyage frigorifiques chargées en Espagne et en Italie,… un véritable…

Avec «Red Bull Extreme Sailing» sur la voie du succès.

»Quand il s’agit d’équipements très particuliers, assurer la réussite d’un transport vers la Russie devient quasiment une œuvre d’art.« Andreas Gfrerer, Directeur de Condor, Salzbourg, Austria

Les Jeux Olympiques d’hiver sans remontée mécanique ?

»Quand, une semaine avant les Jeux de Sotchi, Doppelmayr a dû envoyer des pièces de rechange essentielles, notre savoir-faire a été sollicité !« Condor, Salzbourg, Austria

Les ferments lactiques français à la rescousse des fromages iraniens pour un délicieux partage de saveurs

»L’acheminement vers l’Iran de produits biologiques thermosensibles demeure complexe, notamment en raison du respect impératif de la chaîne du froid cumulé à l’extrême rigueur administrative et documentaire.« Stéphane Robineau, Condor…