»Pour notre client Bösendorfer, nous avons organisé la livraison d’un piano antique à Saint Petersburg. Tout devait être parfait, depuis l’enlèvement, en passant par le suivi des documents, jusqu’à la température ambiante pendant le transport.«

Pavel Kovalevsky, Condor Salzburg, AUTRICHE

Donner des ailes à un piano à queue ?

En tant que société de transport et de logistique, spécialiste de la Russie, nous avons assuré le transport en toute sécurité d’un piano à queue Bösendorfer. Bösendorfer avait émis une idée originale pour sa participation à un Salon du Luxe à Saint Petersburg. Spécialement pour cette occasion, ils souhaitaient acheminer un piano antique de Wien jusqu’en Russie. La douane russe est connue pour bloquer des marchandises pendant des semaines, voire de façon définitive. Nous sommes internationalement reconnus en tant que transporteur pour régler ce genre de problématique. Nous avons géré tout le processus de livraison, depuis l’enlèvement jusqu’à la livraison au salon de Saint Petersburg ; en assurant une gestion documentaire et administrative rigoureuse, tout s’est déroulé sans problème. Le bois, très sensible, de cet instrument historique réagissant fortement aux changements des conditions ambiantes, nous avons également dû gérer un suivi de température et d’humidité durant le transport.

  1. La mission
    Livraison dans les délais d’un piano à queue Bösendorfer à un Salon du Luxe à Saint Petersburg. Gestion et exécution de toute la logistique, aller puis retour jusqu’à Wien.
  2. Le défi
    Nous devions nous assurer que l’instrument passe dans les délais les contrôles des douanes russes. Il y avait également de très grandes exigences de protection du piano durant le transport.
  3. Notre solution
    Une préparation pointue des documents de transport et un accompagnement constant du transport par nos collaborateurs. Une protection sur mesure de l’instrument transporté.

Articles similaires

Les ferments lactiques français à la rescousse des fromages iraniens pour un délicieux partage de saveurs

»L’acheminement vers l’Iran de produits biologiques thermosensibles demeure complexe, notamment en raison du respect impératif de la chaîne du froid cumulé à l’extrême rigueur administrative et documentaire.« Stéphane Robineau, Condor…

Comment la plus haute montagne de Sibérie Orientale devient le décor d’un film à succès.

»Pour assurer le transport des équipements de tournage, Condor a dû mettre en oeuvre tout son savoir-faire et sa maîtrise des missions complexes : toutes les formalités administratives et douanières…

Les Jeux Olympiques d’hiver sans remontée mécanique ?

»Quand, une semaine avant les Jeux de Sotchi, Doppelmayr a dû envoyer des pièces de rechange essentielles, notre savoir-faire a été sollicité !« Condor, Salzbourg, Austria

Comment nous avons vaincu le froid russe pour Audi

»L’import et l’export de Haute Technologie ne sont pas des démarches simples, notamment en raison des réglementations liées à l’industrie de l’armement.« Condor Salzburg, AUTRICHE