Carnet ATA – le «passeport des marchandises», l’existant et les nouveautés.

  • Les bureaux de douane russes référencés pour la prise en charge des Carnets ATA – liste à jour ici !

  • Le Carnet ATA reconnu au Kazakhstan à partir du 1er Avril 2017


Une machine pour une Exposition à Moscou, un conteneur d’outillages pour un chantier de construction à Téhéran ou, des équipements de tournage pour un film en Sibérie ?

Chaque fois que des marchandises doivent être importées de manière temporaire dans un pays, sans droits à l’importation, le carnet ATA reste le document douanier de choix ; document international standardisé, il remplace, pour tous les pays adhérents à la Convention ATA, la déclaration douanière nationale, ainsi que le règlement des taxes et le contrôle des douanes applicables dans les schémas d’importations classiques.

Cette procédure est rendue possible par le fait que les chambres de Commerce des pays adhérents se portent garants des droits à l’importation auprès des autorités douanières nationales; si un produit n’est pas retourné dans les délais, ou si son utilisation n’est pas conforme à la procédure, l’organisme garant devra remplir ses obligations vis-à-vis des autorités douanières concernées ; un recours pourra ensuite être déclenché sur le titulaire du Carnet ATA selon la chaîne de responsabilité.

Le carnet ATA pour la Russie

Etablir un carnet ATA pour l’utilisation temporaire de marchandises en Russie exige une connaissance technique détaillée des directives et obligations ainsi qu’une précision méticuleuse dans leur mise en œuvre. Le carnet doit être bilingue, et donc, rempli également en russe.

En outre, il convient de noter que tous les bureaux de douane russes ne sont pas habilités à prendre en charge les carnets ATA ; vous trouverez ci-après la liste des bureaux autorisés, en vigueur à compter du 24/03/2017 (liste à jour ici !).

Profitez de notre expérience dans ce domaine et n’hésitez pas à nous contacter par mail (nantes@condor.fr) ou par téléphone (02 40 20 93 93).

Nouveau : le Carnet ATA valable au Kazakhstan à partir du 1er Avril 2017

La Chambre de Commerce Internationale (CCI) a annoncé que le Kazakhstan serait le 77ème pays adhérent à la Convention ATA à partir du 1er Avril 2017. Ceci coïncide avec l‘Exposition universelle, qui a lieu cette année, de Juin à Septembre, dans la capitale, Astana ; cette adhésion engendre une simplification essentielle des importations temporaires pour les différentes expositions et manifestations. Détail intéressant: le nom actuel d’Astana est choisi en 1998 lors du déplacement de la capitale du pays (Almaty précédemment) ; le mot « astana » (Астана) signifie littéralement « capitale » en kazakh.

Articles similaires

Envoi de documents vers l’Iran.

“Avec notre service de distribution de documents, nous comblons le vide engendré par le retrait des principales sociétés internationales de courrier express.” Samira Ahmadi, Condor Salzbourg

Diminution des coûts d’importation au sein de l’Union Economique Eurasienne. Les obstacles au commerce demeurent.

»Au bout du compte, l’abaissement des droits de douanes n’apporte aucune amélioration significative pour la circulation des marchandises en Russie. Au contraire, avec l’augmentation parallèle des barrières non tarifaires, la…

Comment importer une usine entière en Russie ?

Des silos de 15 mètres venus de France, des pétrins géants importés des USA, des structures de stockage et de convoyage frigorifiques chargées en Espagne et en Italie,… un véritable…

Comment l’Europe veut contourner les sanctions de Donald Trump contre l’Iran

L’UE veut résoudre le problème commercial avec l’Iran en mettant en place une procédure spéciale (SPV), type “troc“, qui permettrait de préserver l’accord sur le nucléaire iranien. Suite à l’annulation…